Présentation de la section du supérieur du SPEG (SPEG-Sup)

Présentation des délégués du SPEG-Sup, des représentants SPEG-Sup des personnels et des instances du dialogue social où ils travaillent à la défense des droits des personnels de l'ESR en Guadeloupe  


 

Compte-rendu de l'assemblée générale du 20 septembre 2018 :

Des plaquettes d’information et des bulletins d’adhésion ont été remis aux présents.

Après l’accueil et la présentation du SPEG-Sup et de son bureau, un bilan qualitatif et quantitatif des activités de l’année est établi. Celui-ci met en exergue divers aspects au nombre desquels :

·        la victoire du SPEG concernant l’inscription et l’adoption formelle par le CA de l’UA du principe de la répartition des moyens et des clés pour cette répartition. La mise en oeuvre de tout cela reste encore à réaliser dès l’élaboration du prochain budget de l’UA. Elle nécessitera la plus grande attention de la part de notre organisation.

·        La difficulté mais également l’absolue nécessité du combat sur la question de la normalisation des procédures de toutes les instances et la mise en place de mécanismes favorisant l’égalité de traitement des personnels et le respect de tous leurs droits. Ce combat est d’autant plus justifié que les situations individuelles difficiles se multiplient du fait des errements de l’établissement en matière de politique : de gestion des ressources humaines (GRH) et d’hygiène, de sécurité et d’amélioration de la qualité des conditions de travail (HS-CT). Ces situations individuelles difficiles ont necessité un accompagnement des personnels encore en accroissement cette année. Dans ce contexte, le cas du RIFSEEP et de la gestion des services et missions des personnels méritent d’être soulignés.

Ce bilan est discuté avec les présents. Les questions et réactions relatives notamment à l’incidence du non-renouvellement de la Commission Paritaire d’Etablissement (CPE) en mars 2018 comme le prévoyait la réglementation sont nombreuses.

2 – Renouvellement du bureau :

A la clôture de l’appel à candidature, 7 candidatures sont relevées, dont 4 renouvellements et 3 nouvelles demandes d’entrée au bureau de la section.. Le résultat du vote de l’assemblée est unanime et permet aux 7 candidats d’accèder au bureau de la section. Pour le secrétariat de la section l’assemblée renouvelle sa confiance à Céline REMI, la secrétaire de section sortante. Le bureau issu du vote se compose de : Frédéric Gérardin, Grégory Létin , Marlène Boudhau, Rachida Coquin-Boussissi, Thierry Césaire, Danielle Ducellier, Céline Rémi (secrétaire de section).

3- Elections professionnelles :

L'assemblée est informée du fait que le SPEG compte avec le concours de tous ses adhérents et sympathisants présenter sa candidature à 5 scrutins de renouvellement des instances professionnelles qui constituent les lieux principaux du dialogue social :

CTMESR : Comité technique du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche,

CTU : Comité technique des Universités,

CT : Comité technique de l'Université des Antilles,

CCP-ANT : Conseil Consultatif Paritaire des Agents Non Titulaires,

CPE : commission Paritaire d’Etablissement de l'Université des Antilles

 Il est rappelé que les désignations des représentants au CHS-CT, au CTS du Pôle Universitaire Guadeloupe et au CAEN de Guadeloupe sont fonction des résultats au scrutin du CT.

Il a été convenu que la première réunion du nouveau bureau de la section sera réuni dès le 28 septembre.

Après le traitement de ce point, la séance est levée et un pot de l’amitié est partagé en toute convivialité

 

 

Acteurs avec le SPEG-Sup ! Pas spectateurs !