Profession de foi pour le CTMESR

Profession de foi pour le CTU

Profession de foi pour le CT de l'Université des Antilles (UA)

Profession de foi pour la Commission Paritaire d'Etablissement de l'UA (CPE)

La section du supérieur du SPEG (SPEG-Sup) en quelques mots

Petit mémento concernant les instances de dialogue social

POURQUOI LE SPEG N'EST PAS CANDIDAT EN 2018 AU SCRUTIN DE SIGLE DE LA CCP-ANT DE L'UA?

Lors des scrutins de 2010 et de 2014 le SPEG avait candidaté et obtenu suffisamment de voix pour désigner des représentants siégeant à la CCP-ANT de l'UAG devenue UA. A la pratique, ces 2 mandatures ont permis à la section du supérieur du SPEG de constater que le rôle de cette instance a été totalement dévoyé par 3 gouvernances successives. La CCP-ANT demeure à ce jour une coquille creuse, dont les contours et les dates de convocation même pour traiter comme le veut la réglementation des situations individuelles des personnels précaires sont devenues plus qu'erratiques. Pire cette instance, à laquelle pourtant les représentants des personnels au CT avaient souhaité confier une compétence et des attributions en matière de contribution aux travaux de réflexion et d'élaboration de propositions concernant les personnels contractuels, n'a jamais pu oeuvrer dans ce domaine. Au contraire, de manière cynique, elle contribue depuis au moins 2 ans à accentuer la fragilité des personnels contractuels de Guadeloupe qui acceptent courageusement suite à la demande d'organisations syndicales d'y siéger pour finalement n'y faire essentiellement qu'entériner les propositions de carence-licenciements des personnels en fin de contrat.

Suite à ce constat, le SPEG a décidé de ne pas contribuer directement ou indirectement à cette mascarade en sollicitant des collègues pour y siéger ce qui passait évidemment par le fait de ne pas candidater en 2018. Car, la vision qui prévaut actuellement dans les faits pour cette instance est contraire à la vision que le SPEG avait contribué à construire en 2010-2011 concernant le rôle que devrait jouer une telle instance dans une université ayant comme contexte d'exercice : des territoires d'implantation frappés par des taux de précarité de chômage particulièrement élevés  et dont les ressources humaines locales pouvant répondre au degré d'expertise et de qualification nécessaires aux métiers et missions universitaires ne sont pas extensibles... Les élus que le SPEG escompte au CT, parce-qu'ils seront moins fragiles et sujets à pression que des personnels contractuels, se saisiront de cette question dès que possible après l'installation du CT de l'UA.